Pepper Magazine La magazine masculin qui vous parle de l'essentiel

Test : desert boots Clarks beeswax, la chaussure iconique

Benjamin |  1 décembre 2018

L’aventure Clarks débute dans les années 1825 en province Anglaise. Cyrus et James Clark dirigent l’entreprise familiale spécialisée dans le filage de laine et le tannage des cuirs. Ils modernisent la production en acquérant de nouvelles machines à coudre et ils valorisent les chutes en confectionnant des chaussons.

La notoriété de Clarks est grandissante, les lancements de nouveaux modèles sont accompagnés des premières promotions publicitaires.

Les années 40 marquent un tournant pour la marque. Nathan Clark, l'arrière-petit-fils de James, est envoyé en campagne militaire en Afrique où il découvre d’étranges souliers semi-montants portés par les officiers lors de leurs permissions. Ces chaussures en cuir de veau retourné sont montées sur de confortables semelles en caoutchouc.

Publicite sur les Desert Boots Clarks

 

De retour en Angleterre, accompagné de Bill Tuxhill, il développe une chaussure dont la tige faite de deux pièces de cuir, est cousue à une semelle en crêpe. La desert boot originale Clarks voit le jour !

Les Clarks se retrouvent aux pieds des jeunes générations, mods et beatniks s’emparent du modèle en l’associant aux jeans, harringtons ou costumes deux pièces.

Aujourd’hui ces desert boots font parties des basiques de la garde-robe masculine. Elles brillent par leur polyvalence car nous pouvons les porter avec jeans, chinos et pantalons en laine dans des styles décontractés ou plus habillés.

Desert boots Clarks beeswax

Je ne suis pas revenu les mains vides de mon dernier périple en terre canadienne. J’y ai fait l’acquisition d’une paire jusqu’alors non distribuée en France, les desert boots Clarks beeswax.

On y retrouve l’ADN du modèle original, une silhouette fine et légère accompagnée de 2 œillets disposés de part et d’autre des empiècements en cuir. Le montage de la semelle en crêpe, véritable marque de fabrique de Clarks, est garant d’une solidité à toutes épreuves.

L’originalité de la paire réside dans le traitement qu’elle reçoit, une cire d’abeille vient éclaircir le cuir dans les zones de tensions, offrant une patine riche en contrastes.

Un entretien bien spécifique

Comme toute paire de chaussures en cuir, les desert boots Clarks beeswax demandent un minimum d’entretien.

  • Déloger la poussière incrustée dans les pores du cuir en l’essuyant délicatement avec un chiffon humide. Ce décrassage peut être suivi d’un nettoyage au savon de selle qui supprimera les résidus persistants.
  • L’application d’un restaurateur à base d’huiles permettra de nourrir et prévenir les dégâts sur les empiècements. Lors de cette application, le cuir prendra une teinte plus sombre qui se dissipera au fil des ports.

Vous voilà fin prêt pour acquérir votre première paire de desert boots Clarks originals beeswax !


Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *